Qu’est-ce que la perversion narcissique ?

Plusieurs de mes patients sont victimes de pervers narcissique, que ce soit dans leur travail, dans leur vie amoureuse ou dans leur vie amicale. La première étape est de mettre des mots dessus et comprendre le fonctionnement de ce trouble.

Pervers narcissique

Souvent suite au partage de l’hypothèse diagnostique, les patients me disent : « Je ne suis pas folle/fou alors ? ». Car face à ces personnes, le sentiment est souvent de « perdre la tête ». Nous ressentons des émotions très infantiles comme de la jalousie et l’impression d’être seule face à cette personne toxique. Dans le dernier film de Maïwen:  Mon Roi, met en avant une relation amoureuse dont le personnage masculin est pervers narcissique. Son épouse perd pied à plusieurs reprises, sans que son entourage ne la reconnaisse dans ses attitudes.

La perversion narcissique n’a pas de genre, bien que dans la littérature, nous parlons davantage des hommes. En 2014, Mélanie Laurent réalise le film Respire qui met en avant une relation amicale entre deux filles dont l’une est manipulatrice.

Isabelle Nazare-Aga, psychologue cognitiviste et auteure de Les manipulateurs et l’amour, Les Manipulateurs sont parmi nous a déterminé 30 caractéristiques qui permettent de les identifier. D’après elle, il faut au minimum 14 critères pour pouvoir parler de perversion narcissique.

En 2013, sort un court métrage de 15 minutes « Fred et Marie » en Belgique qui dénonce la perversion narcissique au sein d’un couple.

Cette vidéo met en avant la difficulté de s’en sortir et malheureusement l’attitude recommandée est souvent la fuite car, qu’importe le comportement que nous adoptons face à ces personnes, ils le retourne contre nous, nous nous épuisons et gaspillons beaucoup d’énergie dans ces relations. C’est ce qui est mis en avant dans Mon Roi avec les ruptures à répétitions et la fatigue morale et physique qu’éprouve le rôle féminin.

Un élément souvent avancé est « Je les attrape tous », « C’est de ma faute », etc… Isabelle Nazare-Aga met en avant que « seuls 10% des gens seraient indifférents à toute manipulation. C’est très rare de ne ressentir aucune émotion quand on nous menace, nous culpabilise, nous déprécie. »

Avant de parler de « pervers narcissique », nous pouvons mettre en avant certaines relations toxiques. Isabelle Pailleaud et Audrey Akun, auteures notamment de « Je dis (enfin) stop à la pression » ont crée cette vidéo ludique sur « Comment se débarrasser des personnes toxiques? »

Comment se débarrasser des relations toxiques ? par leparisien

Si vous souhaitez partager votre témoignage, vous pouvez m’envoyer un mail 😉

Liens utiles:

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.