Mes émotions : Comment les identifier et quoi en faire.

 

En tant que psychologue les émotions sont au centre de ma pratique. Normal, les émotions font partie intégrante de nous, de notre quotidien. Cependant, nous avons du mal à les identifier, à les reconnaître comme telles et comprendre à quoi elles nous servent dans notre vie de tous les jours. La tentation est grande de vouloir les faire taire pour être un super héros…

 

Les 5 grandes émotions sont la joie, la colère, la tristesse, le dégoût et la peur. Le film Vice Versa® rappelle magnifiquement ces grandes émotions qui sont souvent exacerbées pendant l’adolescence !

 

Nos émotions nous sont utiles!

Prenons l’exemple de la peur. Les animaux réagissent comme nous face à une menace:

Si je m’approche très rapidement d’un chat, il va probablement prendre la fuite ou bien miauler de façon intimidante.

Si je tapote sur la carapace d’une tortue, elle va probablement rentrer les pattes et la tête et ne plus bouger pendant un moment (la fuite n’étant pas le fort de cette brave bête!).

Si je crie sur un chien, il va probablement aboyer et me montrer ses crocs.

 

En effet, face à une menace, la peur nous fait adopter trois grandes stratégies:

 

  • L’attaque ou plus précisément la défense (l’attaque peut être aussi de nature offensive, sans qu’il y ait vraiment de peur, comme c’est le cas chez un prédateur).

 

 

  • L’inhibition ou la procrastination

 

 

  • La fuite ou l’évitement

 

 

 

Il n’y a pas une réaction meilleure qu’une autre. Cela dépend de notre environnement. Si je me retrouve face à un lion, il est probable que ma peur m’incite à courir le plus rapidement possible pour trouver un arbre, mais dans un autre contexte, le fait de me coucher par terre ou d’être figée par la peur, pourrait me sauver la vie. Imaginons un instant, que la peur ne « s’allume » pas quand je suis face à un lion. Que se passerait-il ? Je serais mangée toute crue.. (si le lion a faim et s’il me trouve à son goût …)

Donc, le fait d’avoir peur me permet de survivre!

Nos émotions en général nous permettent de nous adapter à notre environnement. Il n’y a donc pas de mauvaises émotions. Certes, certaines sont plus agréables que d’autres.

 

Ne pas repousser ses émotions

 

Elles me servent à survivre, mais, parfois, elles me gênent plus qu’autre chose. Qu’est-ce que j’en fais ?

La majorité du temps nous cherchons à cacher nos émotions, à les refouler, à les arrêter. Par exemple mes patients s’excusent souvent de pleurer pendant une consultation!

Je vous propose un petit exercice : Je vous demande d’imaginer un éléphant rose fluo. Vous l’imaginez ? Je vous demande maintenant de surtout ne pas y penser les 5 prochaines minutes …

 

Vous n’y pensez pas hein ?

 

 

Pour la majorité d’entre vous, vous ne serez pas arrivés à ne pas y penser. Plus nous essayons de ne pas penser à quelque chose, plus cette idée prédomine. C’est pareil pour les émotions. Plus on essaie de les repousser, plus elles prennent de la place. L’idée est donc de les accepter.

Facile à dire, mais comment fait-on ? »

 

 

Accepter ses émotions

 

            Le dire / les valider

Cet outil peut paraître « facile », cependant il fonctionne très bien ! Il est bon d’accepter ses émotions en se le disant, en les validant.

 

Prenons l’exemple d’un étudiant qui a un oral important à passer dans quelques heures. L’émotion la plus adaptée sera probablement la peur. Nous aurions tendance à lui dire « Mais non, n’ai pas peur, tout va bien se passer » et lui se dire « Faut pas que je stress!! »

 

Et si on lui disait plutôt « C’est normal que tu aies peur. Tu as le droit de ressentir cette émotion » et lui de se dire « Ok, je stresse, après tout c’est normal… Je sens que j’ai mal au ventre, que j’ai chaud, que j’ai qu’une seule envie c’est de partir loin d’ici, ou de me faire tout petit dans un coin. » Le stress est un dérivé de la peur .. vous pouvez vous poser la question  » de quoi ai-je peur ? «  et « qu’est-ce qui se passerait si mes peurs se réalisent ? » 

 

Le fait d’accepter ses émotions a tendance à les diminuer et à nous faire dépenser moins d’énergie pour les mettre de côté.

 

 

            Respirer

 

Les émotions s’expriment par le corps avant tout et il est important de l’écouter. Quand on est à l’écoute de notre corps, qu’on s’est autorisé à ressentir cette émotion, on peut maintenant essayer de l’apaiser. Le premier outil est la respiration. Cette fameuse respiration consciente pendant laquelle on cherche à inspirer longuement par le nez et à souffler lentement par la bouche en imaginant que notre ventre est un ballon que l’on gonfle et dégonfle.

 

Pour vous aider, je vous propose l’application Respi Relax® ou Kardia®.

 

Evacuer

 

Je disais que les émotions s’expriment à travers notre corps (mal de ventre, tensions à la nuque, migraine, …). Il est donc important d’avoir des « exutoires » dans son quotidien, notamment par le sport. Que ce soit de la marche pour se « vider l’esprit », un footing, une piscine, etc …

 

Vous pouvez aussi faire le choix d’écrire sous forme d’un journal intime, d’une lettre pour évacuer ces émotions hors de vous, les mettre à distance, au lieu de les laisser macérer. Observer comment son corps et son esprit fabriquent de la peur et du stress est un excellent moyen de relativiser les choses, surtout avec un peu d’humour…

 

Le choix d’en parler à un(e) ami(e) fait en général un bien fou et permet de se confronter à un regard extérieur. Là aussi, de relativiser tout ça et de prendre conscience des facteurs favorisant les émotions désagréables ou un peu trop envahissantes.

 

Méditation

La méditation est un excellent moyen de prendre du temps pour soi, de se vider l’esprit pour calmer toutes ses émotions que nous vivons au quotidien. Pendant une séance de méditation, on laisse passer toutes ces petites choses qui nous remuent les tripes, sans se fixer sur une en particulier, sans ruminer et en étant bienveillant avec soi-même.

 

Pour vous entrainer, je vous propose l’application Petit bambou®.

 

Sophrologie

La sophrologie est un outil thérapeutique qui permet d’apprendre à mieux gérer et appréhender ses émotions. Reconnaitre leur expressions corporelles afin de mieux les identifier et mettre en place des outils avant qu’elles nous submergent.

 

___________________________________________________________________________________

Pour aller plus loin

 

 

 

 

 

___________________________________________________________________________________

Sources images: http://aufondemapoche.blogspot.fr/ et http://www.caucus.fr/
Illustration: Eva Design 

 

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.