La Sérendipité, une philosophie de vie ?

Sérendipiquoi ?? Walpole (homme politique et écrivain britannique) invente le mot « serendipity », en 1754. Il évoque « La faculté de découvrir « par hasard et sagacité » des choses que l’on ne cherchait pas ». Le mot est apparu dans le dictionnaire de la langue française en 2011. Cette définition a connu plusieurs divergences et depuis quelques années a pris une place importante dans le monde scientifique. Le « simple fait de tomber sur quelque chose de valable n’est pas de la sérendipité, il faut une capacité à aller au-delà de l’évidence. » S. Catellin (maître de conférences en sciences de l’information et de la communication).

C’est comme chercher une aiguille dans une botte de foin et trouver le fermier ou la fermière (en fonction de vos préférences!) Ce qui est important c’est que nous sommes dans l’action et que par une erreur, par un hasard nous innovons. Encore faut-il s’en rendre compte et l’utiliser.

Cela fait lien avec l’optimaliste que décrit Tal Ben Shahar dans son livre L’Apprentissage de l’imperfection.. Il nous explique que le perfectionniste a un objectif et qu’il fera tout pour l’atteindre le plus rapidement possible, alors que l’optimaliste, lui va faire des zigzag, revenir en arrière, faire des erreurs. Ce qui sera le plus enrichissant pour lui sera le chemin parcouru et non l’objectif final.

perfectionniste-optimaliste

Ce mot est donc pour moi bien plus qu’une simple définition d’un processus de recherche, mais davantage une philosophie de vie, une manière d’aborder les choses. Cela peut faire lien avec ceux qui ont peur de l’échec et qui n’ose pas, qui reste dans leur « zone de confort ». Si nous assouplissons notre croyance en nous disant que le plus important n’est pas l’objectif que nous nous sommes fixé, mais davantage le chemin que nous allons parcourir et rester dans cette « dynamique serendipe » afin de garder les yeux ouverts et d’utiliser les erreurs, les changements de parcours que nous allons rencontrer pour en faire quelque chose, aller plus loin.

Voici une citation de Bouddha qui reflète cette dynamique : « La vie n’est pas un problème à résoudre mais une réalité à expérimenter».

Pour ceux qui veulent en savoir plus, je vous invite à lire Les trois princes de Serendip.

2 réponses
  1. Stéphanie PLAYS
    Stéphanie PLAYS says:

    Bravo pour cet article intéressant et vive la sérendipité ! J’adhère totalement à la philosophie de vie. 🙂

  2. Val
    Val says:

    Yes ! Voilà une répartie toute trouvée à ceux qui m’accuserait de perfectionnisme!
    C’est juste de la sérendipité.

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.