« Je veux aller mieux »

Voici une phrase que j’entends très souvent lors des premières consultations.
Quand je demande à mes patients ce qui changerait dans leur quotidien pour qu’ils puissent se dire « tiens je vais mieux » ils me répondent :

  • améliorer ma relation avec mon/ma conjoint(e)
  • apprendre à mieux gérer mes émotions
  • être capable de…
  • retrouver un rythme plus agréable
  • Mieux dormir
  • etc…

 

Si je posais cette même question à des inconnus dans un autre cadre peut-être que les réponses seraient d’avantage : être riche, être connu, etc…

Robert Waldinger, psychiatre et professeur à Harvard fait partie des chercheurs de l’étude la plus longue de l’histoire. Elle porte sur le développement adulte. Ils ont suivi pendant 75 ans, les vies de 724 hommes. La conclusion de l’étude années après années est que « les bonnes relations nous rendent plus heureux et en meilleure santé ».

Je m’aperçois que ce qui crée le plus de souffrance sont les relations conflictuelles. Par exemple : harcèlement au travail, relation de couple conflictuel, peu d’amis, isolement, rupture, … Pour les enfants : rejet de la part de ses camarades, sensation de décalage avec les autres, …

Il m’arrive parfois de demander de réaliser un agenda de leur semaine et nous réalisons que les temps de partages, les temps de silence, de « vide » sont extrêmement rares. Comme s’il était interdit d’avoir des moments de pause, d’échange.

solitude

Source photo

Et si cela n’était pas plutôt l’inverse ?

Comment peut-on faire pour renforcer nos relations ?

Passer des temps seuls en amoureux, boire un verre avec une amie, aller se balader en famille, etc…

Les solutions semblent infinies !

 

Je vous invite à regarder la vidéo de Robert Waldinger sur cette étude :

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.