Nous n’y échappons pas, le début d’année est synonyme de moment pour prendre du recul, pour faire le bilan et choisir de bonnes résolutions.

Vous vous êtes donc surement déjà demandé :

Quelles sont ces fameuses bonnes résolutions que vous allez prendre et qui permettraient d’améliorer certaines choses dans vos vies personnelles et professionnelles…?

Ça peut être :

  • Il faut que je me mette au sport
  • Il faut que j’arrête de fumer
  • Il faut que je sois plus sympa avec mes collègues
  • Il faut que je change de job
  • Il faut que je joue moins au jeux vidéo

La réalité c’est que les résolutions de la nouvelle année fonctionnent rarement, tout d’abord parce que les « il faut que » ne sont pas des objectifs, mais des contraintes…D’autre part, un rêve se construit rarement en quelques minutes, hormis pendant notre sommeil ou si nous sommes très copains avec Mary Poppins ou Super Man

Avec toutes ces résolutions abandonnées, il pourrait exister un club des bonnes résolutions laissées tombées chaque année. Je crois qu’elles pourraient bien « se marrer » toutes ensemble, ces résolutions, si elles se rencontraient… « hey toi tu es la résolution de 2015…ah wouai c’est dingue…et bien moi je suis la résolution de l’an 2000 je suis avec mes deux copines la résolution 2013 et 2017… »

Ces souhaits et bonnes intentions sont souvent donc davantage un rituel de vœux prononcés par simple habitude ou convention.

Quel intérêt ?

Dans le meilleur des cas tout cela s’envole et s’évade de notre esprit jusqu’à l’an prochain. Dans d’autres situations cela peut être une source de pression, d’angoisses ou un phénomène culpabilisant de devoir tenir ces résolutions, comme une punition que nous nous affligerions à nous même…
La culpabilité nous éloignent de nous-même. Elle nous empêche d’éprouver de la bienveillance à notre égard et est responsable de la chute de l’estime de soi. Alors « résolution… » tu parles d’une bonne chose pour soi !

Et si cette année nous envisagions mieux pour nous même ?

Et si cette année notre plus belle résolution était alors tout simplement d’arrêter de prendre des bonnes résolutions et pour une fois de véritablement penser à nous et à ce qui pourrait nous faire vraiment du bien….

Je vous propose donc de venir avec moi pour prendre le contrepied de cette démarche et de réfléchir ensemble à choisir une impulsion qui puisse être positive pour nous. Comment s’améliorer soi-même et améliorer notre vie en gardant surtout le plaisir, mais aussi avec une satisfaction et réussite à la clé !

La super dynamique qui change tout

Vous allez voir elle n’est pas compliquée cette démarche et elle se résume même en une phrase : prendre soin de soi

Prendre soin de soi, pourquoi … ?

Jacques Salomé disait cela : « Dans un couple, peut-être que l’important n’est pas de vouloir rendre l’autre heureux, c’est de se rendre heureux et d’offrir ce bonheur à l’autre ». Je pense que cela fonctionne pour tout type de relations. Si nous prenons soin de nous, nous prenons soin des autres. En travaillant à être meilleur et à évoluer nous créons des cercles vertueux.

Prendre soin de soi, comment ?

Etape 1 : Prendre un petit temps pour s’arrêter et s’interroger

Jeter un œil en arrière pour voir le chemin parcouru sans jugement. Observez les réussites et puis les points d’amélioration. Se questionner : Qu’est ce qui nous a manqué ? Qu’est-ce que vous avez compris ? Quel comportement vous a limité ? Y-a t’il un domaine de votre vie qui a souffert plus qu’un autre ? Quelles relations avons-nous développées ? Sommes-nous encore plus proches des personnes qui se soucient profondément de nous et de notre travail ?

Etape 2 : Identifier ce qui nous fait du bien !

Qu’est qui vous donne le sourire ? Qu’est qui vous fait vous sentir bien ? Qu’est ce qui vous rend heureux ?

  • Passer plus de temps avec mes amis
  • Penser plus au présent plutôt que se projeter sans cesse
  • Me lâcher la grappe 
  • Prendre du temps pour moi
  • Lire davantage

En se donnant simplement le droit de se poser ces questions cela nous fait grandir et nous permet de ne pas rester figé. Nous nous inscrivons dans un mouvement qui nous fait progresser pour tester de nouvelles choses.

Une fois que vous avez identifié ce qui est important pour vous, vous pouvez ainsi vous fixer des objectifs. La différence entre le « il faut que » et un objectif c’est que nous sommes conscients de pourquoi c’est important pour nous.

Cela vous permettra ensuite de réfléchir à comment vous avez envie de faire pour atteindre ces objectifs. Cela devient concret, construit et vous allez agir au lieu de juste penser faire…

Etape 3 : Passer vraiment à l’action !

Ecrire la lettre bleue

Je vous propose l’outil : « La lettre bleue » que j’ai découvert il y a quelques années dans le livre 3 kifs par jour de Florence Servant Schreiber.

Le principe est simple : vous allez vous écrire une lettre à vous-même. Sur cette lettre vous pouvez faire le bilan de l’année et aussi vous questionner sur les évolutions à venir, vous fixer des objectifs etc..

Vous mettez cette lettre dans une enveloppe que vous fermez (seul vous lirez cette lettre), vous mettez votre adresse + timbre et je vous propose de me l’envoyer. Je la mettrai dans ma boite spéciale lettre bleue et dans un an .. je vous la renvoie !

Voici l’adresse de mon cabinet: 10 boulevard d’Augusta, 64200 Biarritz.

Et vous, qu’est-ce qui vous fait du bien ?

Je vous propose de profiter de cette période hivernale pour partager ensemble et lister plusieurs choses qui font du bien.

Merci à Hugo, Camille, Pierre, Sophie, Laura, Orianne, Laurent, Françoise, Andréa, Michel….pour ces premiers kiffs partagés !

MERCI A VOUS TOUS pour tous les échanges que nous avons eu cette année. Je nous souhaite à TOUS d’en avoir « encore et encore et que ce ne soit que le début, d’accord, d’accord ! » :

  • Être entouré de mes amis. Le perfect day : une journée ski, saliver à l’idée de manger une délicieuse raclette en rentrant et passer une super soirée
  • Regarder des films avec mon amoureuse tout en dégustant du chocolat
  • Prendre un bain de soleil un matin d’hiver
  • Un moment de partage et d’échange avec un(e) ami(e) proche
  • Regarder un bon film sous un plaid avec un chocolat chaud
  • Être entouré de mes amis proches et de laisser nos conversations dériver vers des sujets étranges
  • Faire le premier canard en me mettant à l’eau. J’ai l’impression que ça me purifie
  • Ne rien faire devant une cheminée et d’écouter le bois crépiter
  • Se glisser dans des draps fraîchement lavés
  • Entendre sa chanson préférée à la radio
  • Entrer dans la maison lorsque ça sent les biscuits qui cuisent ou la sauce à spaghetti
  • S’endormir avec le bruit de la pluie
  • Marcher sur de la neige qui fait « couiq-couiq »
  • Faire une sieste dans un hamac à l’ombre par temps chaud
  • Savourer son premier café du matin
  • Commencer un roman tout neuf
  • Donner des bisous dans le cou à des personnes que l’on aime et se blottir près d’eux
  • Entendre des rires d’enfants
  • Lécher le plat de préparation d’un gâteau
  • Chanter à tue-tête lorsqu’on est seul ou danser chez soi avec la musique très fort
  • Sourire à quelqu’un qu’on ne connait pas
  • Sentir le parfum de quelqu’un qu’on aime
  • Ressentir le ronronnement d’un chat près de nous
  • Marcher dans la nature
  • Dire spontanément des choses gentilles
  • Aller aux toilettes quand on a vraiment envie
  • Admirer un beau coucher de soleil
  • Se baigner dans l’océan

À VOUS !

Cet article a été rédigé par Mathilde Depaulis avec la collaboration d’Alexia Lamouret.

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à le partager ou à laisser un commentaire !